Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/03/2013

Manifestation Nationale le 6 avril


Sous-section SNUipp-FSU VITROLLES - ROGNAC SAMEDI 6 AVRIL A PARIS :

MANIFESTATION NATIONALE POUR L’ECOLE, POUR L’EDUCATION ! Suppression de la journée de carence :

Commencées au lendemain de la belle réussite de la grève nationale premier degré du 12 février, nos vacances d’hiver ont connu l’annonce de la suppression de la journée de carence, instaurée sous Sarkozy. La FSU, qui a dénoncé et combattu cette mesure injuste et inefficace depuis sa mise en place, se félicite que sur ce point, les protestations et mobilisations des agents de la fonction publique aient abouti. Cette question était encore au cœur de la grève du 31 janvier.

Cela doit renforcer la conviction de tous, qu’on a tout à gagner à s’engager dans l’action et... tout à perdre à ne pas le faire.

Raccourcissement des vacances d’été :

L’annonce positive concernant la journée de carence a été malheureusement accompagnée d’une nouvelle peillonnerie sur le raccourcissement et le zonage des vacances d’été, qui sonne comme une provocation : il semble plus facile d’écouter les lobbies du tourisme que les personnels des écoles.

Très en difficulté sur ses décisions concernant les rythmes de la semaine, le ministre de l’éducation persiste et signe dans son obstination à présenter la refondation de l’école sous l’angle très étroit des horaires et des rythmes.
Le changement pour l’école, ce n’est pas la fréquentation assidue des plateaux de télévision et des studios de radio pour prêcher que la clé de la réussite des élèves serait liée à une question d’heure, de jour ou de période. Ce n’est pas pratiquer l’amalgame entre objectifs et contenus d’apprentissages et«activités». Ce n’est pas ignorer la priorité aux effectifs, au recrutement et à la formation d’enseignants spécialisés. Ce n’est pas contraindre, par une intransigeance incompréhensible, nos collègues parisiens à une nouvelle grève le lundi 25 mars.

Le projet de loi d’orientation et de programmation pour l’école...

va être soumis aux débats et votes des parlementaires. Il doit afficher, en réelle rupture avec les orientations de la majorité précédente, une ambition à la hauteur des enjeux éducatifs d’aujourd’hui qui imposent :
- D’une part, d’assurer la réussite de tous les élèves, d’élever le niveau de qualification, d’augmenter le

taux de diplômés de l’enseignement supérieur et de mettre fin aux sorties sans qualification du système scolaire.

- D’autre part, d’assurer une amélioration des conditions de travail et de rémunération des personnels et de mettre un terme à la crise de recrutement.

La FSU appelle à une manifestation nationale à Paris le samedi 6 avril

... pour porter cette double exigence dans le débat sur l’avenir de l’Education et peser sur les choix budgétaires et politiques qui doivent être décidés.
Elle donne rendez-vous ce jour-là à tous les personnels enseignants et non enseignants de l’Education : premier et second degrés, enseignements supérieur...

Le 6 avril , Paris doit être la capitale de l’Ecole.

Départ en TGV organisé par la FSU 13 et le SNUipp-FSU 13. Inscriptions auprès du Snuipp-FSUVitrolles et/ ou par mel : snu.vitrolles@snuipp13.fr

Vitrolles, le 6 mars 2013

Les commentaires sont fermés.