Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/07/2013

Retraites: Nous sommes tous concernés. Mobilisons-nous le 10 septembre!!

4_pages_Retraites_FSUcoul.pdf

Compte rendu Retraites - Juillet 2013

 

La FSU (Bernadette Groison, Daniel Gascard, Didier Horus et Erick Staelen) a rencontré les ministres Marisol Touraine et Marylise Lebranchu à propos de la réforme des retraites.

 

La FSU y a, à nouveau, développé ses attentes et propositions. Elle a tout d'abord rappelé la forte attente, de toutes celles et ceux qui ont contesté la réforme de 2010, de nouvelles mesures qui d'une part redonnent confiance dans le système par répartition des retraites et ensuite corrigent les injustices causées par les réformes précédentes (2003 et 2010).

La FSU a redit que la question des retraites ne peut pas être dissociée de celles de l'emploi et du pouvoir d'achat.

Elle a enfin contesté le calendrier avec des concertations durant l'été et des arbitrages gouvernementaux fin août qui ne permettront pas de réelles discussions sur le projet gouvernemental.

Sur les éléments communs à tous les salariés, la FSU a contesté la perspective d'allongement de durée de cotisation et celle de désindexation des pensions. Elle a rappelé son opposition à tout alignement entre le public et le privé. La FSU a insisté sur la nécessité de prendre en compte dans le calcul de la cotisation les années d'étude.

La FSU a ensuite développé, et particulièrement avec la Ministre de la Fonction publique, les sujets sur lesquels il fallait ouvrir des discussions pour corriger un certain nombre d'injustices subies par les fonctionnaires : bonifications pour enfant, fonctionnaires en situation de handicap, polypensionnés, situation des fonctionnaires ayant exercé à l'étranger, aménagement des fins de carrière, reconstruction d'un minimum garanti...

 

Marisol Touraine a donné les axes en préparation pour le projet de loi :

 

·       Assurer des mécanismes de financement dans la durée : allongement de la durée de cotisation, recherche de nouvelles ressources en mettant à contribution tout le monde (salariés, retraités, entreprises voire revenus du capital...). Il semble y avoir encore des discussions à propos de la mise à contribution des retraités.

·        En finir avec l'instabilité des réformes en installant un système de pilotage. Celui-ci serait fondé sur le COR qui chaque année devrait transmettre un rapport à un comité de suivi qui ferait alors des recommandations au gouvernement. Les partenaires sociaux ne seraient pas dans ce comité. Nous avons insisté par contre pour qu'ils soient concertés à ce moment la afin de ne pas l'être qu'à la fin du processus.

·      Intégrer la réalité des carrières professionnelles en traitant les questions de pénibilité (mise en place d'un compte pénibilité, formation, temps partiel, mobilité...), niveau de pension des femmes (droits familiaux), situation des jeunes (période d'apprentissage, période de stage, nous avons été questionné particulièrement sur la question des années d'étude), simplification.

 

L'alignement public/privé n'a pas été évoqué pas plus qu'avec Marylise Lebranchu avec laquelle nous avons davantage développé les questions spécifiques à la Fonction publique. La Ministre s'est dit favorable à ouvrir des discussions sur nombre de sujets après la présentation du projet de loi (polypensionnés, fonctionnaires en situation de handicap, situation des fonctionnaires ayant exercé à l'étranger, aménagement des fins de carrière, reconstruction d'un minimum garanti, bonifications et y compris sur la manière spécifique dont pourrait se décliner la prise en compte des années d'étude (bien évidemment si cela est arbitré favorablement par le gouvernement...).

 

Le calendrier reste inchangé : le Premier ministre consultera les organisations fin août pour annoncer ses arbitrages, de nouvelles concertations auront lieu avec Marisol Touraine d'ici le conseil des ministres de la mi-septembre pour un projet de loi déposé au parlement dans la suite.

 

Les commentaires sont fermés.