Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/11/2013

Catégorie C : les revalorisations salariales reportées à février 2014

Publié le mardi 12 novembre 2013 (Localtis.info)

L'augmentation de la rémunération des agents de catégorie C des trois fonctions publiques n'entrera en

vigueur que le 1er février 2014, a annoncé la ministre en charge de la fonction publique lors de la réunion

du Conseil supérieur de la fonction publique de l'Etat, le 6 novembre dernier.

Cette hausse comprise en 4,60 euros et 46 euros par mois, selon l'échelon auquel appartiennent les

agents, devait pouvoir être mise en oeuvre à compter de décembre 2013. C'est ce qu'envisageait le

gouvernement lors de la séance du Conseil supérieur de la fonction publique territoriale (CSFPT) du 23

octobre. Les organisations syndicales avaient dénoncé une telle décision, dans la mesure où elle faisait

perdre à de nombreux agents le bénéfice de la garantie individuelle du pouvoir d'achat (Gipa) en 2014. De

ce fait, la hausse de leur rémunération aurait été quasiment annulée l'année prochaine. "J'ai entendu votre

souhait", a déclaré Marylise Lebranchu à l'attention des syndicats.

A l'appui de sa décision de reporter l'augmentation salariale au 1er février prochain, la ministre a aussi

évoqué les difficultés financières des employeurs publics.

Elle a, par ailleurs, annoncé qu'elle renoncerait à l'allongement de la durée de la carrière des agents

territoriaux au titre de l'avancement de grade. C'est ce que prévoyaient les projets de décrets examinés

lors de la dernière séance du CSFPT. Le but étant d'aligner les durées de carrière sur celles des agents

des fonctions publiques de l'Etat et hospitalière. "Nous proposerons un nouveau texte afin de ramener ces

durées de carrière à leur niveau actuel", a précisé la ministre.

La hausse des traitements de la catégorie C en 2014 serait insuffisante, considèrent les syndicats. Réunis

ce 12 novembre en intersyndicale, ils ont appelé les agents à se mobiliser du 9 au 13 décembre pour dire

"halte aux baisses de pouvoir d'achat" et au gel des salaires.

Thomas Beurey / Projets publics

Les commentaires sont fermés.